Un mérou dans la Manche (source Ouest France)

Publié le par Ligue Bretagne Pays de Loire - FNPSA

Un mérou pêché au large du port d’Arromanches
Environnement dimanche 12 juin 2011

Dominique Barthélémy a fait une découverte pour le moins rare, à quelques encablures du port d’Arromanches. Vendredi, le pêcheur d’Asnelles a remonté un mérou de 5,5 kg et long d’une soixantaine de centimètres. « Sur cette zone rocheuse, à 800 mètres de la plage, non loin de parcs à huîtres et du port artificiel d’Arromanches je pêche plutôt le bar et la daurade. » Dominique Barthélémy a présenté sa découverte au laboratoire Ifremer de Port-en-Bessin. « Ce mérou a surpris les chercheurs. » Et pour cause, ce poisson baptisé Epinephelus guaza, plus communément appelé mérou provençal, fréquente la Méditerranée, ou les côtes du Brésil et de la Guyane. Pour les scientifiques, il pourrait s’agir d’une conséquence du réchauffement des eaux.

Un phénomène rare mais pas isolé. « Un chalutier a rapporté une gamba en pêchant au large de Saint-Vaast-la-Hougue, voici quelques jours, raconte Dominique Barthélémy. Une autre espèce plus fréquente dans les mers tropicales. » La carcasse de ce mérou va être analysée par les scientifiques d’Ifremer pour déterminer son âge et tenter d’expliquer sa présence sur les côtes du Bessin.

 

 

 

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article