Nettoyage des Fonds marin pour "L'agachon tranquille" et d'une plage pour "l'alizé"

Publié le par Ligue Bretagne Pays de Loire - FNPSA

Initiatives Océanes 2013 en Bretagne

 

Trois nettoyages organisés par nos clubs ont eu lieu le week-end du 21 au 24 Mars dernier :

23/03 : L’Alizé Sport Subaquatique (club de La Turballe). Nettoyage entre La Turballe et Piriac.

24/03 : L'Agachon Tranquille (club de Brest). Nettoyage à la digue de St Anne du Portzic.

24/03 : Le LEF (Club de Saint Brieuc). Nettoyage à Erquy « aux Hôpitaux ».

 

              Premier nettoyage pour L’alizé sport subaquatique En ce jour grisonnant, 8 personnes étaient au rendez-vous de 9h30 à la plage de Ker Elizabeth. Le départ du ramassage était donné une demi-heure plus tard en prenant la direction du bichet et c’est dans une ambiance de jeu que chaque participant cherchait les déchets tel une chasse aux trésors. Les deux petits lutins de notre groupe étaient aux anges, ils s’amusaient et étaient fiers à chaque trouvaille. Une bouteille par-ci, un bout de polystyrène par là…et c’est à un bon rythme que les sacs poubelles de chacun se remplissaient. La fin de notre chasse aux trésors se termina par 4 km de plage nettoyée au crible pour un joli butin de 7 sacs poubelles de déchets en tout genre pour un volume d’approximatif de 2,5m3

IO2013-0006.JPG

 

            Nettoyage en apnée pour l’Agachon Tranquille Des dizaines, des centaines de cannettes de bière dormant sous la digue de Sainte-Anne-du-Portzic, ont été remontées par les apnéistes du club Agachon Tranquille puis entassées dans des sacs par l’association des plaisanciers. Mais cela n’a constitué qu’une partie d’un véritable inventaire remonté, hier, par la dizaine d’apnéistes mobilisés pour ces journées Initiatives océanes de la Fondation Surfrider dont le but est la défense, la sauvegarde, la mise en valeur et la gestion durable de l’océan et du littoral. En effet, on pouvait y découvrir, entre autres, une carcasse de casier de pêche, de gros filins en acier, de grandes plaques en métal, des tuyaux en plastique, un pneu, des cutters. Les roues de tracteur repérées n’ont, malheureusement, pas pu être récupérées étant donné leur poids.

 

 

IO.jpg

 

             Notre mer n’est pas une poubelle et il est temps que chaque usager de la mer de prêt ou de loin en prenne conscience. Il faut donc sensibiliser son entourage à l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. En prenant par a cet évènement, nous portons un coup de projecteur sur les revendications de Surfrider Foundation Europe qui lutte chaque jour pour que les déchets aquatiques soient reconnus comme une pollution à part entière et une priorité environnementale.

 

              N’oubliez pas que le ramassage des déchets doit se faire tout au long de l’année et pas seulement pendant les initiatives océanes. Ces journées de nettoyage peuvent être organisées à n’importe quel moment de l’année par les clubs qui le souhaitent, il leur suffit de prendre contact, avec la fondation Surfrider, par le site internet, en signalant le jour choisi pour obtenir toutes les informations sur la logistique à mettre en place et tous les documents sur les démarches administratives à effectuer. D’ailleurs certains clubs ont déjà prévu d’autres ramassages, comme le SNSC qui organisera cet été un ramassage sous-marin le long de la digue du port de Pornichet situé en Loire atlantique. L’an dernier, 150 nettoyages ont eu lieu en Bretagne, et ce nombre est en nette progression. N'hésitez pas à participer aux prochain nettoyages de plages organisées par les diverses associations bretonnes.

 

Fabrice Vallée

Président LBPL

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article