Le programme « Allo Elasmo » en Mer d’Iroise de l'APECS

Publié le par Ligue Bretagne Pays de Loire - FNPSA

 APECS-bleu-03.jpg

PECHEURS SOUS-MARIN et autres amoureux des eaux bretonne.
Venez découvrir les requins et raies de l’Iroise
Jeudi 21 avril 2011
PLOUGONVELIN – Trez Hir
Salle Hippocampe 20h – 22h

Plusieurs espèces de requins et de raies vivent dans les eaux de l’Iroise,

mais elles restent assez méconnues du grand public, mais aussi des scientifiques.
L’Association Pour l’Etude et la Conservation des Sélaciens (APECS), connues pour ses travaux sur le requin pèlerin, et le Parc naturel marin d’Iroise lancent donc le programme " Allo Elasmo " et sollicitent les usagers de la mer pour tenter de mieux connaître ces poissons.

 

 

 

 

 

                  APECS Livret programme ALLO ELASMO              APECS-Affiche-de-Reconnaissance-Raies-et-Requins.jpg

     Le livret et l'affiche de reconnaissance des raies et requins en cliquant sur les images ci-dessus

 


Tamm Ha Tamm, le collectif d’écocitoyens de Plougonvelin, invite l’APECS à venir présenter ce programme et les espèces de requins et de raies qui fréquentent l’Iroise.
Les usagers de la mer seront ainsi en mesure d’identifier les poissons qu’ils observent ou capturent et pourront participer activement à ce programme de science participative.


Pour plus d’informations vous pouvez contacter:
Claude Le Guitton – Tamm Ha Tamm : 06 71 20 65 03 / rando-mer@orange.fr 
Alexis Wargniez – APECS : 02 98 05 40 38 / asso@asso-apecs.org 

Merci d'avance pour votre soutien.
A bientôt
Eric


PS1 : D'autres réunions seront programmées à Porspoder, à Brest, en Presqu'ile de Crozon, dans le secteur de Douarnenez et dans le Cap Sizun. Nous vous tiendrons informer des dates.
PS2 : l'APECS sera également présente au salon de la pêche de loisir de Plouarzel.

 

Vous pouvez aussi retrouver l'ensemble des programmes de l'APECS en visitant le Site : www.asso-apecs.org

 

 

 

 



 

 

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article