Des français, et 2 Bretons à la coupe de Rovinj - Croatie

Publié le par Ligue Bretagne Pays de Loire - FNPSA


Le Week-end du 17-18 Février 2013 avait lieu la Coupe de Rovinj, compétition internationale en Croatie.

3 Equipes Françaises s'y sont présentées
Benoit Panuela, Jeremy Darolles et Ghislain Guillou.

  De Gauche a droite: Grégoire Guigues, Mr X, Benoit Panuela, Jeremy Darolles, Pilippe Bunel et Ghislain Guillou.


548674 434535976626851 1096267008 n

Voici leur petite histoire...

"Un petit compte rendu des quelques jours passés chez les "Inuits" Croates !


Après maintes palabres nous voici qualifiés Philippe BUNEL (LBPL breton), Thomas BOUQUILLON (BOUKI sur fb, Marseillais) et moi pour disputer la coupe de ROVINJ en Croatie.


La logistique est compliquée du fait que cette compétition se déroule en bateau. Nous avons réussi à nous faire prêter un bateau par Franck AUDIBERT (que nous remercions grandement au passage).

 

 

 

Nous voilà après 01H40 de vol à Marseille.

Une courte nuit de sommeil là dessus, et nous sommes fin prêt pour  partir à l’aventure. L’aventure le mot est réel  car avec le "jeu" de la roue droite et gauche de la remorque et le peu de confiance de thomas sur les capacités de sa voiture à nous mener au bout du monde, nous
prenons la route quand même, le breton n’a peur de rien !!!

Les 15 heures du déplacement n’ont pas eu raison de nos roulements et du moteur de la boukimobile…nous laissons les bateaux dehors cette nuit car tout est fermé. Un petit repas vite avaler dans la tambouille du coin (ou il ne faut surtout pas sonner la cloche sous peine de payer la tournée générale; notre fifi en fera les frais. Heureusement il n’y avait que deux personnes dans l"auberge"!) nous prenons les chambres et découvrons au petit matin la beauté du paysage.


Un petit dej copieux et nous voila au travail, alors que l’autre équipe constituée de Benoit PANUELA Richard PIERRESCHI et de Grégoire GUIGUES, part déjà  à la mer. Nous montons le combo: "Humminbird 1197", 16/9ème écran plat coin carré de fifi avec des brics et des brocs.


Nous nous préparons et filons découvrir les fonds sous-marin Croates

Thomas Bouki.


Première impression c’est froid, l’eau est à 9 °c et l’air glacé. Tous les déplacements se font avec le ciré car l’onglée arrive très rapidement !



Au fond c’est la misère comme disent les marseillais, même si dans un coin de la tête tout le monde a les monstrueux dentis enragués de l’année dernière….mais avant toute chose il fait trouver des ragues et des pierres, chose difficile car dans certaines zones les cailloux sont lisses et tombent sur le sable.


La délivrance arrive le soir lorsque nous rentrons tout habillé dans les chambres d’hôtel. Pour ce faire nous devons traverser du hall sous l’œil médusé des touristes qui croisent des hurluberlus en combinaison. Nous nous déshabillons sous la douche chaude ! Les pieds décongèlent petit à petit ! Une petite sieste et nous dinons !


Le rituel journalier va très peu changer lors de ce séjour, la journée se décomposera de la manière suivante :

 

 

8h 15 levéJeremy Darolles, Ghislain Guillou, Benoit Panuela, Guillaum
8h30 déjeuner
9H 15 préparatifs et enfilage de combinaison
10 h départ sur la zone de compétition
17/18 h retour a l’hôtel
18h30 sieste
19 H Diner
21 H télé dans la chambre
22 h dodo

De vrais moines !

 


  Après deux jours de repérage au nord de la zone et deux jours au sud, nous avons quelques billes, mais le choix de faire la dernière journée de repérage sur le milieu de zone « les iles » ou tout le monde se masse au départ de la compète est une bonne chose. Moins de navigation, qui avec ce vent glacial et la neige qui tombe, nous congèle sur pied. Il fait meilleur aller dans l’eau que de rester sur le bateau ! les soupes chaudes dont nous remplissons le thermos le matin sont d’un bonheur absolu et nous redonnent le cœur à l’ouvrage !


Le vendredi sera chômé ! Un peu de repos, après 5 jours dans l’eau (qui s’est refroidi en fin de séjour dû aux vents de terre à 8 °).

Jeremy Darolles, Benoit Panuela, Thomas Bouki, Elliott Sucr

Nous partons Samedi Matin le couteau entre les dents, prêt à en découdre avec les autres participants.

267936 545450758820953 1092336458 n
Un départ canon entre les 54 bateaux des compétiteurs, et nous voila dans le bain à vérifier la qualité de notre repérage. Nous retrouvons beaucoup de nos poissons grâce notamment à un positionnement aux "petits oignons" du père Bunel. Nous chipons deux mostelles à la barbe de nos rivaux, et continuons notre parcourt sur nos points. Quelques déceptions sont quand même au rendez-vous notamment le poids des roussettes et la perte de certains poissons qui avaient profité pour déménager dans la nuit !


La pêche à la lampe est une chose à laquelle il faut s’habituer. Quelques fois les trous sont exigus, il faut retirer le tuba passer le fusil avant de mettre la tête dans le trou pour finalement éclairer le tout et lâcher le coup! Le tout a l’envers, une vraie pêche de méditerranéen.


Notre amis Thomas habitué aux eaux marseillaises, nous sortira un corb d’une pierre à dorade ! Une métamorphose réussie car elle accusera 401 g pour une maille à 400 !


Apres ce relevé de boite au lettres fructueuse ou non, nous nous retrouvons au bateau amiral après 5 (courtes) heures pour le bilan.


Mitigé pour nous, mais aux vues des autres pêches nous ne sommes pas ridicules, les dentis sont aux abonnés absents, les royales aussi ! Cela nous va bien, car nous avons une pêche de poissons
de  roche,

Thomas Bouki et Ghislain Guillou, à Rovinj, Istarska.
Nous présentons finalement 2 corbs dont un de 900 g, une rascasse, un crénilabre,  3 mostelles et un congre, les deux autres congres, les deux roussettes, les 3 autres rascasses, et les 4 autres crenilabres sont non valables a 30 ou 40 g près, rageant mais c’est comme ça !


  On finit 16ème avec 13144 pts ce qui n’est pas trop mal, avec un peu de repérage supplémentaire on aurait pu faire un peu mieux mais le temps était trop court.
Phi, Thomas Bouki et Ghislain Guillou, à Rovinj, Istarska.

  Le retour se fera sous la neige de la Slovenie à Monaco, avec les mêmes doutes qu'à l’aller mais tout est bien qui fini bien !


  Donc un grand merci à la ligue de Bretagne-Pays De La Loire, à l’Agachon Tranquille et au comité national, thomas BOUKI, Franck AUDIBERT, BEUCHAT et HUMMINBIRD  pour
leurs soutiens et à l’année prochaine peut-être qui sait….


TO BE CONTINUED…IN THE WATER


Article de : Gishlain GUILLOU

 

Publié dans Amicales&Compétitions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article