1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 07:00

Portrait de François TALARMIN chasseur-compétiteur à la LBPSA et actuel champion de Bretagne FNPSA individuel.

 

François TALARMIN – Président de l'Agachon Tranquille, président

adjoint de la LBPSA et champion de Bretagne FNPSA individuel 2007


François TALARMIN

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?
François TALARMIN né le 5 avril 1962 à Brest. Je suis père de 3 garçons (20 ans, 18 ans et 8 ans). J’habite à Portsall à 100 mètres de la mer.

Depuis combien de temps pratiques-tu la chasse sous-marine et comment y es-tu venu ?

Je chasse depuis l’âge de 16 ans, j’ai découvert le monde subaquatique en Afrique, au Sénégal où j’ai vécu 4 ans jusqu'à l’âge de 12 ans. Mais c’est en lisant un livre de chasse sous-marine (La jungle du silence), racontant l’histoire de 4 amis, qui pendant l’été venaient chasser en Méditerranée, qui m’a vraiment fait aimer la chasse sous-marine.
Vers où vas-tu chasser le plus souvent ?
Je chasse essentiellement à la pointe de Bretagne et j’affectionne les Tas de Pois et le tour de l’Ile Vierge à Lilia Plouguerneau.
Es-tu plutôt bateau, planche ou kayak ?
Je pêche le plus souvent en bateau car je me fais vieux donc fainéant, mais surtout parce que je pêche à la dérive dans le courant.
En moyenne, la durée de tes sorties ?
La durée moyenne de mes sorties est de 5 heures.
Environ combien de sorties par an ?
Les bonnes années je faisais entre 120 et 140 sorties maintenant je fais au mieux 60 sorties mais elles sont de meilleures qualités (sites,…).
Quelle technique pratiques-tu le plus souvent et ta chasse préférée ?
Je suis un chasseur à trou par excellence mais depuis quelques années je me suis mis à l’agachon et c’est désormais cette technique que je préfère.
Ton poisson préféré ?
Le sar car il est vif et pas aisé à prendre.
Selon toi quel est le fusil idéal pour la chasse sous-marine en Bretagne ?
Le 110 tahitienne est pour moi l’arme idéale en Bretagne.
La profondeur moyenne à laquelle tu évolues ?
Je ne suis pas un chasseur dit profond, j’aime chasser entre 15 et 18 mètres.
Suis-tu un entrainement particulier pour te maintenir en forme ?
J’ai une tendance à grossir facilement donc je fais attention à ce que je mange et je fais du vélo l’hiver.
Ton plus beau souvenir en chasse ?
Ma première sortie à Armen en 1986, j’étais avec un 90 tahitienne sans moulinet et je décrochais tous les gros lieus donc j’ai fini par tirer les plus petits qui faisaient quand même 6.5 kilos de moyenne.
Ton plus mauvais souvenir ? Une belle ceinture de sars
Entendre la musique du grand bleu à l’enterrement d’un ami chasseur décédé en chasse sous-marine à Portsall.
Ta plus belle prise selon toi ?
Un gros sar tambour qui était venu à l’agachon avec 3 de ses frères à la pierre du Bouc au large de la presqu’île de Crozon.
Qu'est ce qui te ferait rêver actuellement ?
J’aimerais taper un bar de plus de 10 kilos dans mes spots de la côte nord.
Quelle prise préfères-tu avoir dans ton assiette ?
Le lieu jaune de Portsall.
Depuis combien de temps pratiques-tu la compétition et comment y es-tu venu ?
Je fais de la compétition depuis 1982 et c’est en lisant des magasines que j’ai eu envie d’en faire.
Ton palmarès ?
- vainqueur de la Coupe de France
- 3ème au championnat de France en double à

  Saint-Malo avec Philippe BUNEL en 2001
- 3 fois champion de Bretagne en double
- champion de Bretagne FNPSA individuel en 2007
- vainqueur du Mulet de Bronze
- 2 fois vainqueur de la Vieille d’Or
etc...
Comment expliques-tu tes résultats ?
J’aime la compétition car il faut se surpasser pendant 5 heures.
Apportes-tu beaucoup d'importance au repérage ?
Le repérage reste primordial pour se faire une bonne idée de la zone de pêche.
Qu'est-ce que t'apporte la compétition ?
La compétition est synonyme d’effort personnel, d’amitié et elle permet de se bouger pour ne pas chasser toujours dans le même coin .
Ton plus beau souvenir en compétition ?
Ma première participation aux championnat de France en 1987 à Cherbourg, j’avais participé aux 3ème catégorie avec Xavier CAISEY (qui venait d’enlever son plâtre avant de partir) et ensuite j’avais été sélectionné pour les simples en 2ème catégorie.
Ton plus mauvais souvenir ?
Le championnat de France à Saint-Malo en 2001, comme nous avions une belle pêche nous avons été pesés en dernier mais le poisson était en plein soleil et bilan des courses 8 poissons non valables à 5 grammes près. Il nous manquait 1 poisson de valable pour gagner.
Quels conseils pourrais-tu donner à un jeune qui a envie de se mettre à la compétition ?
Il faut qu’il participe à un maximum de compétitions en France pour avoir une vision générale de la chasse sous-marine.
Comment vois-tu l'avenir de la CSM en France ?
Nous sommes souvent critiqués par les gens qui ne connaissent pas notre sport mais dans la réalité des faits le prélèvement des chasseurs sous marins est négligeable et les scientifiques le savent bien. C’est pourquoi je ne vois pas pourquoi la chasse sous-marine s’arrêterait.

Le mot de la fin ?
La chasse sous-marine est un sport magnifique qui m’a permis de découvrir une multitude de fonds marins différents et de connaître un grand nombre de chasseurs qui sont devenus des amis. Si elle est pratiquée avec prudence, elle donne des sensations inoubliables que je n’ai pas trouvées ailleurs.

Partager cet article

Published by Ligue Bretagne de Pêche Sportive en Apnée - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

patrimonio 01/02/2008

Bonjour François, super sympa ton intewiew sur le blog ! Christian.

erwan 04/02/2008

30 ans de chasse (déja ...) et toujours la flame, un exemple à suivre !

Présentation

  • : LBPL : Ligue Bretagne Pays de Loire - FNPSA
  • LBPL : Ligue Bretagne Pays de Loire - FNPSA
  • : Blog officiel de la ligue BPL de la FNPSA regroupant des artciles écris par des passionés sur l'actualités de notre sport concernant les clubs, les sorties, la formation et l'environnement
  • Contact

Rubriques

Pourquoi adhérer à la FNPSA ?

 

 

Contact Ligue

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog